Retour à la section précédente

"Révolution bilingue" : un podcast dédié au bilinguisme et à l'éducation bilingue

05/11/2020

Créé fin 2018 à l’initiative du webmagazine américain French morning (avec le soutien de la fondation CALEC), le podcast « Révolution bilingue » explore les problématiques relatives au bilinguisme et à l’éducation bilingue à travers le témoignage d’experts, d’éducateurs et de praticiens du bi-plurilinguisme. Aux commandes de cette émission - qui compte déjà près d’une vingtaine d’épisodes - une figure emblématique de l’enseignement bilingue aux États-Unis : Fabrice Jaumont, attaché linguistique aux services culturels de l’Ambassade de France à New York, qui a notamment joué un rôle central dans la création de programmes bilingues franco-anglais dans des écoles publiques new-yorkaises depuis 2007. 

Podcast Révolution bilingue


Un éclairage sur la situation de l’enseignement bilingue, aux États-Unis et dans le monde

Quelle place les politiques éducatives accordent-elles à l’enseignement bilingue à travers le monde ? « Révolution bilingue » revient bien entendu en premier lieu sur le cas des États-Unis. Dans l’épisode 5, Fabrice Jaumont s’intéresse ainsi à l’exemple de l’Utah, devenu leader de l’éducation bilingue dans le pays. Il y a une dizaine d’années, les dirigeants de cet État ont lancé une politique de développement des programmes bilingues en immersion : 225 écoles enseignent désormais la moitié du temps scolaire dans une autre langue que l’anglais (espagnol et chinois en tête, mais 31 écoles ont fait le choix d’un enseignement bilingue franco-anglais). En Louisiane, État américain qui compte le plus d’apprenants de français et dont l’histoire est intimement liée à celle de la France, la langue française connaît ces dernières années un regain d’intérêt. Les programmes d’immersion en particulier (implantés dans plus d’une trentaine d’écoles bilingues, soutenues par le CODOFIL) attirent de plus en plus de parents, comme en témoigne Joseph Dunn, qui se bat depuis des années pour le bilinguisme et la défense du français. À Washington, c’est une association à but non lucratif, DC Immersion, qui a changé la donne en matière d’éducation bilingue dans la ville, en multipliant les plaidoyers en faveur du multilinguisme et en encourageant les éducateurs et les parents à monter des filières bilingues dans les écoles publiques. Sa fondatrice, Vanessa Bertelli, revient sur ce succès.

Qu’en est-il du développement des dispositifs bilingues au-delà des frontières américaines ? Dans un épisode consacré à la situation de l’enseignement bilingue en France, « Révolution bilingue » reçoit Christine Hélot, professeure à l’université de Strasbourg : elle évoque la place de l’anglais, de l’arabe et des langues régionales dans le système éducatif français. Selon elle, « il faut encourager toutes les formes de bilinguisme » et éviter de hiérarchiser les langues. 

En Chine, l’enseignement des langues est également en plein essor et les perspectives de croissance du secteur du plurilinguisme, au sein duquel le français tient une bonne place, sont extrêmement encourageantes, comme le constatent Yu Zhonggen et Zhu Yanhua, deux spécialistes des langues à Pékin. 

Pour éclairer la question de l’enseignement bilingue en Afrique, enfin, Fabrice Jaumont s’entretient avec le professeur Mbacké Diagne, directeur de recherche au laboratoire Linguistique et Grammaire anglaises et africaines de l'université Cheikh Anta DIOP de Dakar. La situation des langues au Sénégal est représentative du bain linguistique dans lequel les nations africaines évoluent. Le statut des langues nationales dans les systèmes scolaires, comme le Wolof et le Pulaar entre autres (dans le cas du Sénégal), est encore inégale vis-à-vis de la place qu’occupent les langues internationales telle que le français, l’anglais ou l’arabe. Cette situation est au cœur des débats actuels tant elle est liée à la réussite scolaire des élèves, aux questions identitaires et au développement économique du pays. Pour le professeur, le développement de l’Afrique passe nécessairement par une révolution bilingue.

Le point de vue de praticiens sur les bénéfices du bilinguisme 

Les bénéfices du bilinguisme sur les individus sont nombreux et pour les présenter, « Révolution bilingue » s’appuie sur le témoignage de professionnels issus du monde de l’éducation, mais aussi du domaine médical, ou encore de la diplomatie. 

Sur la question du bilinguisme précoce, la parole est ainsi donnée à la psycholinguiste Ranka Bijeljac-Babic, présidente de l’association « Bilingues & plus » (membre du comité scientifique du Fil plurilingue), maître de conférence à l’université de Poitiers et membre du Laboratoire de psychologie de la perception de Paris-Descartes où elle mène des recherches sur les effets précoces du bilinguisme chez les nourrissons et, plus largement, sur le bilinguisme chez l’enfant. Beaucoup de parents s’interrogent notamment sur l’impact que peut avoir le bilinguisme sur l’apprentissage de la lecture : dans quelle langue doit-on commencer à lire ? Quelles sont les bonnes pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture en contexte bilingue ?  Marie Bouteillon, pédagogue engagée dans le développement de l’enseignement en deux langues, répond à ces questions et évoque le rapport parfois tendu qui existe entre la langue dominante et la langue seconde ainsi que le rôle essentiel que jouent les enseignants dans le processus de la lecture et de l’écriture en deux langues.

Listen to "Episode 14 - Les effets du bilinguisme chez les jeunes enfants avec Ranka Bijeljac-Babic" on Spreaker.

Un consensus se dégage pour considérer que le bilinguisme offre des avantages cognitifs qui vont bien au-delà de la seule maîtrise de deux ou plusieurs langues, non seulement chez les enfants mais également à tout âge, comme le souligne Ana-Inès Ansaldo, spécialiste des mécanismes de la plasticité cérébrale à l’université de Montréal. Dans un épisode consacré au cerveau bilingue, la chercheuse explique ainsi comment elle a découvert que les bilingues résistaient mieux au vieillissement que les monolingues. 
Les bénéfices du bilinguisme sont d’ordre cognitif mais aussi sociaux. Passionnée des langues et des relations internationales, la diplomate Bénédicte de Montlaur, engagée depuis de nombreuses années dans le développement de l’éducation plurilingue, confirme ainsi que parler plusieurs langues est à la fois un atout pour notre développement personnel et professionnel, mais aussi un pont vers d’autres cultures et imaginaires, qui nous mène à des rencontres enrichissantes et une meilleure compréhension du monde. Même constat chez le pédagogue américain Sean Lynch, actuellement directeur de la Chinese International School à Hong Kong, qui raconte comment « ce voyage qu’est le bilinguisme » change profondément les élèves, bien au-delà des seules compétences linguistiques.

Écouter l’ensemble des épisodes : https://calec.org/podcast/?lang=fr

  • Episode 1 : Sean Lynch, ancien principal du Lycée Français de New York
  • Episode 2 : les mystères du cerveau bilingue, avec Ana Ines Ansaldo
  • Episode 3 : Education bilingue, le retard français
  • Episode 4 : L'Utah, l'étonnant pionnier de l'éducation bilingue
  • Episode 5 : Joseph Dunn, porte drapeau du français en Louisiane
  • Episode 6 : Ofelia Garcia : "le bilinguisme est plus que l'addition de deux langues"
  • Episode 7 : Anne Mazuis-Goldenberg, "prendre plaisir à parler les langues est fondamental"
  • Episode 8 : Peter Paine, un bilingue qui roule Peugeot aux US
  • Episode 9 : Bénédicte de Montlaur, "le français, outil stratégique"
  • Episode 10 : Marc Maurice, à l'école de la francophonie
  • Episode 11 : La Chine se découvre un engouement pour les langues étrangères
  • Episode 12 : Vanessa Bertelli, la Suissesse qui veut rendre Washington bilingue
  • Episode 13 : Comment les bilingues apprennent à lire
  • Episode 14 : Les effets du bilinguisme chez les jeunes enfants avec Ranka Bijeljac-Babic
  • Episode 15 : Gabrielle Durana, pionnière de la révolution bilingue à San Francisco
  • Episode 16 : Mbacké Diagne : "Sans une révolution bilingue, comment l'Afrique peut-elle vraiment se développer ?"
  • Episode 17 : Bill Rivers, lobbyiste pour les langues à Washington