Retour à la section précédente

L'enseignement bilingue francophone en Allemagne

11/07/2022

Le riche panorama de l’enseignement bilingue francophone aujourd’hui en Allemagne est le fruit de la dynamique coopération franco-allemande, en général, et dans le champ de l’éducation et des langues, en particulier. Il existe plusieurs dispositifs, tous soutenus par un cadre institutionnel officiel et rendus concrets par l’engagement et la mobilisation de plusieurs instances et de la communauté éducative dans son ensemble. 

Infographie Allemagne

1- Les filières bilingues franco-allemandes

En Allemagne, le cursus bilingue franco-allemand est surtout proposé dans les lycées. Il a été conçu en premier lieu pour les enfants issus de familles non francophones. Des connaissances préalables de la langue française ne sont donc pas nécessaires. Bien entendu, les enfants francophones peuvent également profiter de cette offre. 

Le cursus peut varier légèrement d’un Land à l’autre. C’est pourquoi les principes de base en vigueur dans presque tous les Länder sont présentés ci-dessous. 

Au premier niveau du secondaire (5 années, scolarité de 10 à 14 ans), les deux premières années (classes 5 et 6) sont consacrées à un enseignement renforcé du français. Au début de la troisième année (classe 7), l’enseignement bilingue commence avec une DNL, le plus souvent la géographie. L’année suivante (classe 8), une deuxième matière bilingue est proposée, comme l’histoire ou les sciences politiques et sociales. Enfin, lors de la dernière année (classe 9), les élèves peuvent choisir une troisième DNL bilingue. Au cours des cinq années du cycle, la part d’enseignement en langue française dans les matières augmente progressivement au fur et à mesure que les compétences linguistiques augmentent. 

Le programme d’enseignement des matières générales correspond dans toutes les matières à celui de l’enseignement dispensé en allemand, avec une légère accentuation des exemples spatiaux ou de l’accent historique sur l’espace francophone. 

Au niveau secondaire supérieur (équivalent lycée, de 15 à 18 ans), l’enseignement du français et des deux autres matières bilingues se poursuit en première année (classe 10). Les deux années suivantes, les élèves choisissent une DNL supplémentaire jusqu’au Baccalauréat.

Dans tous les lycées proposant une filière bilingue français-allemand, il est possible de passer un Baccalauréat bilingue. 

Parmi l’ensemble de ces filières bilingues franco-allemandes, 18 ont obtenu le LabelFrancÉducation. 

En outre, il existe aujourd’hui en Allemagne 179 écoles maternelles bilingues allemand-français qui ont obtenu le label Elysée-Kita 2020. Ce réseau vise à favoriser l’apprentissage précoce de la langue et de la culture du voisin dans les établissements de prise en charge de la petite enfance de part et d’autre du Rhin. L’ambition de développer ce label, fruit de la coopération éducative franco-allemande depuis 2010 et renforcé par le Traité d’Aix-la-Chapelle, a été réaffirmée dans le cadre de l’Agenda 2020 franco-allemand. Ces viviers d’élèves francophones et francophiles auront ensuite l’opportunité d’intégrer, au cours de leur scolarité, des dispositifs d’enseignement bilingue francophone en Allemagne et c’est donc une façon très concrète d’engager chez eux, dès le plus jeune âge, un parcours scolaire plurilingue et interculturel. 

2- Les établissements AbiBac

Conçus dans le cadre de la coopération franco-allemande en 1987, ces établissements possèdent des sections bilingues à profil franco-allemand fondées sur le jumelage d’un établissement français et d’un établissement allemand et sur la conception commune de projets qui trouvent leur réalisation au cours de contacts réguliers et d’échanges. 

Ils dispensent à partir de la classe de seconde une formation qui prépare à la double délivrance du Baccalauréat général et de l’Abitur (AbiBac). Ce dispositif s’adresse, de part et d’autre, aux élèves ayant un bon niveau dans la langue du partenaire. 

Depuis 1995, l’AbiBac est proposé dans un nombre croissant de lycées en vertu d’un accord conclu entre la France et l’Allemagne. 

Les élèves suivent deux matières bilingues, l’histoire et une autre discipline de sciences sociales, en plus de l'enseignement de la langue française. En outre, un examen oral de 30 minutes en français a lieu en présence d’un(e) examinateur(trice) français(e). Celui-ci/celle-ci fixe les notes pour les parties d’examen en langue française indépendamment des notes allemandes. 

À l’issue des épreuves passées avec succès, un certificat d’Abitur ou un diplôme du Baccalauréat est délivré par l’autorité scolaire allemande ou, en Allemagne, par l’autorité scolaire française. 

Il existe actuellement 82 lycées avec AbiBac en Allemagne et 86 établissements partenaires en France. 

abibac

Apprendre le français et apprendre en français. AbiBac, un examen, deux diplômes !
(source : Institut français d’Allemagne, mai 2022)

3- Les lycées franco-allemands

Ce dispositif est le premier modèle de coopération franco-allemande. Il a été créé en 1972. Il constitue la première tentative de rapprochement de deux systèmes éducatifs relativement différents. Il débouche sur la délivrance d’un « Baccalauréat de l’enseignement franco-allemand ». Dans l’attribution du diplôme intervient une grande part de contrôle continu ; la synthèse à laquelle sont parvenus les partenaires français et allemands ne s’apparente que de manière lointaine aux deux systèmes dont elle s’inspire. 

Il existe aujourd’hui en Allemagne 3 lycées franco-allemands. À ces établissements viennent s’ajouter les 10 établissements du réseau de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (en gestion directe ou conventionnés).