Retour à la section précédente

L’enseignement bilingue francophone en Ukraine

18/04/2024

L’Ukraine compte 5 sections bilingues francophones, implantées à Kiev, Lviv, Dnipro et Odessa, dont 3 sont labellisées LabelFrancÉducation. En 2023-2024, ces sections scolarisent plus de 2000 élèves (en distanciel pour certains d'entre eux en raison du contexte de la guerre), encadrés par 71 enseignants. 

Infographie enseignement bilingue Ukraine

La place du français en Ukraine 

En Ukraine, il existe une forte tradition d’un enseignement de la langue française, en tant que première langue vivante étrangère apprise à l’école (LV1) ou en tant qu’enseignement approfondi (nombre d’heures plus important). Devenue membre-observateur de l’OIF en 2006, l’Ukraine s’efforce, en dépit du contexte difficile de la guerre, de promouvoir et de développer l’apprentissage du français dans l’enseignement secondaire et dans l’enseignement supérieur. Avec le soutien du poste diplomatique français et de l’Institut français d’Ukraine, des semaines et des mois de la Francophonie ont été organisés ces dernières années, dans les établissements du secondaire et du supérieur. Des programmes riches et variés sont proposés : conférences et colloques sur des sujets linguistiques et littéraires, concours, festivals de chanson française et francophone, marathons d’écriture sur des thématiques diverses, avec la participation des étudiants des départements et des facultés de français des universités ukrainiennes ainsi que des élèves des établissements à sections bilingues et des écoles du réseau d’excellence des établissements d’enseignement secondaire. Ce réseau regroupe une cinquantaine d’établissements de toute l’Ukraine, où le français est enseigné comme LV1. Il a été constitué conformément à un arrangement administratif signé entre le poste diplomatique français et le ministère ukrainien de l’Éducation et de la Science d’Ukraine en 2020. Il a pour objectif de soutenir et de promouvoir l’enseignement de la langue française en Ukraine. Cet arrangement administratif a été revu récemment et un nouveau document devrait être signé prochainement.

Une grande opération autour du français - « Année de la langue française » - a par ailleurs été organisée, à l’initiative du ministère ukrainien de l’Éducation et en étroite coopération avec l’ambassade de France et de l’Institut français d’Ukraine durant l’année académique 2018-2019, dans tous les établissements scolaires et universitaires. Elle a donné un puissant élan au développement du français en Ukraine. 

D’après les statistiques du ministère ukrainien de l’Éducation et de la Science sur l’année scolaire 2023-2024, le français est étudié par 102 876 élèves, ce qui le place en 3e position après l’anglais (environ 4 millions d’apprenants) et l’allemand (543 744 élèves). Cela représente une baisse d’un peu plus de 20 000 élèves par rapport à l’année 2021, où le chiffre était de 125 000, ce qui s’explique par l’effet néfaste de la guerre. Le nombre d’établissements scolaires où le français est enseigné est de 730 dans toute l’Ukraine, dont 105 dans la capitale. En 2021, ce chiffre était de 850. 

L’enseignement bilingue francophone en Ukraine 

Dans le contexte de guerre, qui s’inscrit désormais dans la durée, l’enseignement bilingue francophone n’échappe pas à ce qui constitue indéniablement une difficulté majeure, laquelle touche tous les établissements scolaires ukrainiens, à savoir le manque de personnel enseignant qualifié. Les équipes qui ont fait le choix de rester dans les établissements ont accepté de se répartir les cours assurés avant la guerre par des collègues qui ont désormais quitté la ville où ils enseignaient ou même parfois le pays.  

Le ministère ukrainien de l’Éducation attache une importance particulière au développement des établissements d’enseignement bilingue en Ukraine. Dans ces établissements, le français est enseigné de façon approfondie, et certaines disciplines non linguistiques comme l’histoire-géographie, les mathématiques, les arts de la scène, la chimie ou la biologie, sont enseignées en français. 

Au total, l’Ukraine compte actuellement 5 établissements d’enseignement bilingue : 2 à Kiev, et 1 à Dnipro, à Lviv et à Odessa.  

Le nombre total de professeurs de et en français s’élève à 71 personnes, dont 33 enseignent les DNL. 

Focus sur les 5 établissements bilingues francophones d’Ukraine 

Le Lycée 20 de Kiev a été créé en 1979 ; il obtient le statut d’école spécialisée en français en 1998, et celui d’établissement à sections bilingues, en 2001. Deux disciplines non linguistiques sont enseignées dans cette école : l’histoire et la géographie. Ce lycée a accueilli, avant la guerre, des séminaires animés par des formateurs et formatrices français à destination des professeurs de français et de DNL des écoles bilingues de toute l’Ukraine, ainsi que des examens du DELF pour les élèves de Kiev. 11 enseignantes de français travaillent dans cette école, dont 8 enseignent également les DNL. Au total, 794 élèves sont actuellement scolarisés dans ce Lycée, dont 492 en classes bilingues. Les enseignantes de cette école participent de façon active à toutes les formations proposées par l’ambassade de France et qui se déroulent, depuis le début de la guerre, en Pologne ou en France. Trois enseignantes de ce Lycée ont une habilitation d’examinatrices DELF pour les niveaux de A1 au B2. Pour la Journée de la Francophonie 2024, les élèves cette école ont présenté un spectacle musical en français consacré à la vie et à l’œuvre d’Edith Piaf. 

Le Lycée 49 de Kiev a été créé en 1958. Il a obtenu le statut d’école spécialisée en français en 1982, et celui d’établissement à sections bilingues en 2010.  Deux disciplines non linguistiques sont enseignées dans cette école : l’histoire et la géographie. L’Institut français d’Ukraine organise une session annuelle du DELF Prim dans les locaux de l’établissement. Avant la guerre, le Lycée 49 de Kiev a accueilli des formations organisées par l’ambassade et l’Institut français d’Ukraine pour des personnels enseignants du secondaire de toute l’Ukraine, professeurs de français et de DNL, ainsi que des Olympiades de français et des festivals de chansons francophones pour les élèves en français de toute l’Ukraine. Des événements thématiques ont toujours été organisés dans cette école, avec la participation de l’Institut français, à l’occasion de la Semaine de la Francophonie. 11 enseignantes de français travaillent dans cette école et les 11 enseignent également les DNL. L’établissement compte 622 élèves au total, dont 422 en classes bilingues. 7 enseignantes ont suivi des séminaires de formation consacrés aux nouvelles méthodes d’enseignement pendant les vacances scolaires de printemps, du 25 au 29 mars 2024, organisés par l’ambassade et l’Institut français d’Ukraine à Lublin, en Pologne. 2 enseignantes ont l’habilitation d’examinatrices-correctrices DELF pour les niveaux A1-B2. 

Beaucoup d’élèves de ces deux lycées poursuivent ensuite leurs études de français dans les deux plus grandes universités nationales, l’Université nationale Taras Chevtchenko et l’Université nationale linguistique de Kiev, où ils obtiennent d’excellents résultats. 

Le Lycée ukrainien-français n°126 de Dnipro a été créé en 1961. En 1997, cette école obtient le statut d’établissement spécialisé en français. Le statut d’établissement à sections bilingues est officiellement accordé au Lycée 126 de Dnipro en 2001. Fonctionnant en lien étroit avec l’Alliance française de Dnipro, le Lycée n°126 accueille dans ses murs les élèves qui souhaitent apprendre le français comme spécialisation ou s’en servir pour leurs études futures en France ou dans un pays francophone. 14 enseignantes de français enseignent le français aux 1072 élèves actuellement scolarisés dans ce Lycée, dont 541 en classes bilingues. 5 disciplines non linguistiques : la géographie, les mathématiques, la biologie, la chimie, les arts – sont enseignées par 7 autres professeurs spécialistes dans ces domaines, qui ont appris à cet effet le français. Pour son excellence pédagogique et ses performances éducatives, le Lycée 126 de Dnipro s’est vu attribuer, en février 2021, le LabelFranceÉducation, devenant ainsi un des trois établissements ukrainiens titulaires de ce label, les deux autres étant le Lycée n° 10 d’Odessa et l’École française internationale de Kiev (établissement privé). Les enseignantes de ce Lycée prennent une part active à des séminaires de formation organisés par l’ambassade de France. 6 enseignantes de ce Lycée ont notamment participé à deux formations organisées à Lublin, du 25 au 29 mars 2024, animées par des formatrices françaises du CAVILAM et de FEI, dont l’une a porté sur l’habilitation d’examinateurs-correcteurs DELF. 

Le Lycée n°10 d’Odessa a été fondé en 1954. En 1959, cet établissement obtient le statut d’école à apprentissage approfondi de la langue française, avec un enseignement en français de certaines disciplines non linguistiques. En 2011, le statut d’établissement à sections bilingues est attribué à cet établissement qui fonctionne depuis en étroite relation avec l’Alliance française d’Odessa. Au total, 14 enseignantes de français travaillent dans ce Lycée dont 6 enseignent également les DNL (histoire et géographie) à 767 élèves scolarisés cette année, y compris 223 en classes bilingues. Compte tenu de la situation sécuritaire compliquée à Odessa, cible de frappes aériennes quasi-quotidiennes, la plupart de ces élèves font leurs études en distanciel. En février 2021, le Lycée n°10 d’Odessa, pôle d’excellence de l’enseignement francophone dans le sud de l’Ukraine, a obtenu le LabelFranceÉducation. Les enseignantes de ce Lycée prennent une part active à des formations organisées par l’ambassade, y compris à celles de mars 2024 auxquelles ont participé 3 enseignantes du Lycée 10 et dont l’une a porté sur l’habilitation d’examinateurs-correcteurs DELF. 

Le Lycée n°37 de Lviv a été créé en 1946. Depuis l’indépendance de l’Ukraine, il fonctionne comme une école spécialisée en français, avant d’obtenir, en 2010, le statut d’établissement à sections bilingues. Plusieurs disciplines sont enseignées en français dans cette école : histoire-géographie, informatique, civilisation et littérature. Au total, 14 enseignantes de français travaillent dans cette école dont 1 enseigne les DNL. Le nombre total d’élèves, pour l’année scolaire en cours, est de 628 personnes dont 390 en classes bilingues. Le Lycée n°37 de Lviv est un pôle d’excellence de l’enseignement du français dans la partie occidentale de l’Ukraine. Les professeurs de ce Lycée participant activement à des formations organisées par l’ambassade et l’Institut français d’Ukraine. Deux personnes ont suivi des formations organisées par l’ambassade entre le 25 et le 29 mars 2024 dont l’une a porté sur l’habilitation d’examinateurs-correcteurs DELF. 

L’ensemble des écoles bilingues ukrainiennes ont développé des relations et des échanges avec des lycées en France qui sont actuellement en suspens en raison de la guerre. Des élèves de ces établissements figurent parmi les gagnants d’Olympiades ukrainiennes nationales de français et à l’issue de leur scolarité, entrent sans difficultés dans des universités françaises et francophones.  

L’ambassade de France et l’Institut français d’Ukraine accordent un soutien à ces écoles sous forme d’achat de matériel pédagogique et d’équipement appropriés. Le service culturel du poste propose aux enseignants des formations de trois semaines en France, au CAVILAM de Vichy ou au CLA de Besançon. Il organise également des formations en Pologne orientale non loin de la frontière ukrainienne où des formations d’une semaine sont données par des formateurs du CAVILAM. L’interdiction que le poste a en effet d’inviter, en Ukraine, des formateurs français l’oblige à trouver des solutions innovantes pour que les formations aient lieu. L’objectif est bien de maintenir à niveau et de développer les compétences du corps pédagogique de ces établissements.

En savoir plus :